Spécialité Technologies de l’Information (TI)

La spécialité TI comporte 4 options : Informatique ; Télécommunications et Réseaux (T&R) ; IoT, sécurité et ville Intelligente (IoT) ; et Ingénierie pour la Santé (IS).
Des étudiant travaillent en TP

Des sciences qui changent le monde

Nées dans la première partie du XXème siècle les sciences du calcul et de la communication se sont mutuellement enrichies pour former une science et une ingénierie nouvelle qui a bouleversé notre quotidien sous les noms d'informatique et de télécommunications. En s'introduisant dans les objets et les méthodes de domaines aussi variés que la défense, la finance, la santé, l'éducation, l'habitat, les transports, les loisirs, cette nouvelle ingénierie se diversifie en sous-domaines industriels qui sont autant de métiers de l'ingénierie.

Cette spécialité propose aux étudiants qui la suivent de s'orienter soit vers l'informatique - des systèmes d'information à l'imagerie numérique -, soit vers les télécommunications ou alors vers les applications de celles-ci, soit à la santé, soit à la ville intelligente car ce sont deux enjeux majeurs de l'humanité.

Options et Parcours

La spécialité Technologies de l'Information offre une formation d'ingénieur sur 3 ans (cycle ingénieur, Bac+3 à Bac+5) sous statut d'étudiant (4 options) ou d'apprenti (1 option). Sous statut étudiant, après un premier semestre commun, la spécialité se décline en 4 options :

Attention : l'option Télécommunications et Réseaux (T&R) ne recrute pas d'étudiants en première année (Bac + 2) à partir de la rentrée 2020.

Sous status apprenti, la spécialité Technologies de l'Information permet de suivre une formation d'ingénieur en apprentissage au sein de l'option Systèmes Numériques et Réseaux.

Déroulement des études

Chaque année est organisée en unités d’enseignement (UE) qui sont composées de modules. Certains modules de la formation sont des modules à choix. À compter de la rentrée 2021, la première année de la spécialité (Bac+3) est commune à toutes les options (SI, IN et IoT). Les étudiants choisissent en fin de première année leur option pour les deux années suivantes.

La dernière année du cycle ingénieur (ESIR3) peut se faire dans le cadre d'un parcours normal (avec stage de fin d'étude au dernier semestre), au travers d'un contrat de professionnalisation ou encore en double diplômation avec un master scientifique ou le MAE de l'IGR.

Alternance

Il est possible de suivre la dernière année en alternance (semestres 9 et 10) sous le statut du contrat de professionnalisation.