Spé. TI : Option Ingénierie pour la Santé (IS)

L'option Ingénierie pour la Santé vise à former des ingénieurs ayant une réelle capacité d'intégration des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les métiers liés à la santé et l'autonomie des personnes.

Un amphi
  1. Objectif
  2. Secteurs d'activité
  3. Insertion professionnelle
  4. Organisation de l'enseignement

Objectif

L'option Ingénierie pour la Santé vise à former des ingénieurs ayant une réelle capacité d'intégration des technologies de l'information et de la communication (TIC) et plus spécifiquement du traitement du signal et de l'image, de la modélisation et des télécommunications, dans les métiers ayant trait aux technologies pour la santé et l'autonomie des personnes.

Dans un secteur de la santé numérique en pleine évolution, l'ambition est de donner aux futurs ingénieurs une culture pluridisciplinaire avec de solides bases méthodologiques et techniques pour répondre aux besoins des professionnels de santé, que ce soit en entreprise ou en milieu hospitalier.

Secteurs d'activité

Dans un secteur pluridisciplinaire et un contexte international, l'option Ingénierie pour la Santé permet d'aborder les métiers :

  • Relevant de la R&D, l'expertise et la mise en œuvre de dispositifs et systèmes complexes, la conduite de projets, le conseil et le service en matière de normalisation, réglementation et formation.
  • Dans l'industrie, les sociétés de services, les structures hospitalières, les laboratoires de recherche, les organismes de normalisation, les cabinets d'étude et de conseil.

Le parcours de formation aux pratiques managériales et à l'appréhension de l'environnement socio-économique permet d'exercer des fonctions de chef de projet au sein de grands groupes, de structures hospitalières ou de PME ainsi que des activités liées à la création et au management de TPE innovantes.

Insertion professionnelle

Les postes occupés par les ingénieurs ayant suivi l'option Ingénierie pour la Santé sont variés :

  • Ingénieur / responsable recherche et développement,
  • Ingénieur d'application,
  • Ingénieur hospitalier,
  • Ingénieur chef de projet/produit,
  • Ingénieur qualité, normes et réglementation,
  • Créateur / manager d'entreprise innovante.

Organisation de l'enseignement

Formation générale

En innovation, connaissances de l'entreprise, langues et communication, déclinée dans ses spécificités médicales (entreprise, hôpital, normes, réglementations, procédures d'autorisation).

Formation scientifique et technologique

  • Sciences de l'ingénieur (mathématiques, physique, modélisation/simulation et calcul numérique, traitement du signal et de l'image, statistiques et évaluation, …).
  • Conception et développement (informatique, systèmes embarqués, électronique et instrumentation, télécommunications et réseaux).
  • Biologie/physiologie/anatomie en relation avec les pathologies.
  • Projets : imagerie biomédicale, dispositifs médicaux, chirurgie assistée par ordinateur, modélisation/simulation dans des domaines tels que la cardiologie et la neurologie.
  • Découverte de plates-formes (interventionnelle et chirurgicale, d'imagerie, …).
  • Stages en entreprise ou en milieu hospitalier.

Plus précisément, l'organisation des enseignements est répartie sur six semestres comme suit :

  • S5-S6 : mathématiques, statistiques, informatique, bases de données, réseaux, électronique, anatomie et physiologie, projet, stage.
  • S7-S8 : génie logiciel et systèmes embarqués, modalités d'observations biomédicales, physique, traitement des signaux et des images, modélisation, contexte, normes et réglementations dans les technologies pour la santé, projet, stage.
  • S9 : dispositifs médicaux et télémonitoring, e-santé et réseaux hospitaliers, diagnostic et thérapie assistés par ordinateur, handicap et dépendance, organisation du système de santé, projet.
  • S10 : stage de fin d'études.