Hackathon Insomniak 2018

Pendant 24 heures, des équipes d'étudiants de l'ESIR et de l'INSA, ont concouru pour le Hackathon Capgemini au PNRB, lieu propice à la créativité.

Hackathon Insomniak 2018
10 équipes dont 7 de l'ESIR et 3 de l'INSA ont participé à la 2ème édition du hackathon Capgemini. Ce challenge s’est déroulé au Pôle Numérique Région Bretagne.
Pour l’organisation, la société Capgemini avait établi un partenariat avec l'association junior de chacune des écoles  :  Epine  pour l’ESIR  et  Ouest INSA  pour l’INSA. Ces dernières ont co-organisé cette manifestation avec l’appui de l’administration de l’ESIR et et de l’INSA.
Ce challenge a demandé la collaboration d’une vingtaine de facilitateurs de Capgemini et de 5 membres du jury (1 de l'ESIR, 2 de l'INSA et 2 de Capgemini).
Les équipes ont réussi à présenter des idées innovantes et utiles, ainsi que des prototypes d'applications déjà fonctionnels pour la plupart ! Trois équipes se sont démarquées et sont montées sur le podium.

L'équipe gagnante était composée de 4 étudiants de l'INSA qui présentaient un concept d'analyse d'audience en direct dans un amphithéâtre ou dans une salle de réunion, pour mesurer l'attention globale du public et l'humeur dominante dans la salle à partir d'une API de détection d'émotion du visage. 
 
Les deux autres équipes sur le podium étaient constituées d'étudiants de l'ESIR en 2ème année.
 
La 2ème équipe a présenté un prototype d'application qui permet de décrire une scène (par  exemple, dans cette salle il y a 3 personnes, une table et une télé) ou de reconnaître une personne grâce à l'appareil photo d'un téléphone portable. Cette application est destinée aux personnes aveugles ou malvoyantes.
C'était une  équipe  pluridisciplinaire (option Iot sécurité ville intelligente, Télécom et Réseaux et informatique parcours Imagerie Numérique) composée de 5 étudiants (Tony Werth, Brice l'Helgouarch, Benoît Bernier, Julien Guépéroux et Paul-Elie Pipelin).
 
La 3ème équipe a eu l'idée d'une application éducative à destination des enfants. Plusieurs niveaux de difficultés sont proposés en fonction de l'âge ou de la concentration des enfants. L'application montre un objet ou une couleur à l'enfant qui doit nommer ce qu'il voit. Cette équipe était uniquement constituée d’étudiants de l’option informatique parcours Système d’Information (Kevin Kheav, Kevin Philip, Besma Kaouane, Clément Baudet et Nicolas Muguet).