Exposition "Quand innovation rime avec collections"

Dans le cadre du parcours Innovation et technologie de l’ESIR, les élèves ingénieurs développent des projets qu’ils définissent eux-mêmes. L'exposition « Quand innovation rime avec collections » du 14 février dernier a présenté les résultats de trois projets qui ont été développés en relation avec les collections d'instruments scientifiques du Service Culturel de l'Université de Rennes 1.

Exposition ESIR _photo_Frédéric Obé _ UR1_ olivier ridoux - Maria Guilbert- Julie Priser

Trois équipes d’étudiants ont décidé d’étudier des instruments comme l’analyseur de spectre sonore de Koenig, l’Addiator de Troncet et l’Impérator de Houppé, et bien d’autres encore. Chacun de ces appareils est une histoire scientifique et technique, mais aussi une histoire d’innovation, de propriété intellectuelle, de marketing, de commercialisation, voire même d'égo…

Une centaine de visiteurs ont pu découvrir ces appareils et la nombreuse documentation qui a été retrouvée : documents commerciaux et publicitaires, notices d’utilisation, journaux contemporains, livres, brevet... Ils ont pu aussi utiliser d’anciennes calculatrices mécaniques, et en admirer les subtils rouages. Ils ont pu se faire expliquer le fonctionnement de la capsule manométrique de Koenig reconstituée en technologie moderne. Ils auront aussi pu prendre des chemins de traverse en comparant les résonateurs de Helmholtz avec ceux d’un balafon, et en découvrant comment l’œuvre de Houppé a servi l’essor de la photographie au Mali ou au Cameroun.

Cette exposition n’aurait pas pu se faire sans la complicité des collections scientifiques de Rennes 1, sans la logistique du service immobilier, et sans l’aide du service commun de documentation et du service de reprographie pour la présentation et la reproduction en fac-similés de la documentation.

Calculatrices mécaniques
l’Impérator de Houppé
l’analyseur de spectre sonore de Koenig