Des étudiants ESIR avec la société Scalian en visite chez EDF à Saclay

Après le prix remis par EDF aux 4 étudiants de l'ESIR, lauréats du hackathon de la Virtual Laval, EDF Lab reçoit dans ses locaux à Saclay l'équipe étudiante ESIR, la direction ESIR et les collaborateurs de la société Scalian.
Des étudiants ESIR avec la société Scalian en visite chez EDF à Saclay

Le bâtiment d'EDF à Saclay qui nous a accueilli est une architecture circulaire bio-climatique dont la surface est entièrement recouverte de panneaux de verres rectangulaires orientables. Le bâtiment en lui-même fourmille d'innovations énergétiques.

Le matin, M. David Menga ingénieur de recherche EDF qui participait au jury du hackathon de Laval Virtual et M. Johann Girard directeur de l'innovation d'EDF nous ont accueilli très chaleureusement autour d'un café où les discussions et échanges ont pu rapidement s'installer.

Le programme de la journée comportait de nombreuses illustrations sur la façon dont EDF développe et utilise la réalité augmentée pour ses propres besoins. Ce thème de la journée proposé par M. Christian Taillebois était bien sûr en lien étroit avec le thème du hackathon remporté par l'équipe des étudiants de l'ESIR en stage ou en alternance au sein de la société Scalian. Celle-ci, était représentée ce jour par M. David Cherel, directeur de l'innovation à Scalian, un autre acteur important de la réalité augmentée. D'autres collaborateurs dont Maxime Broy (ancien diplômé ESIR) étaient également présents.

La réalité augmentée peut consister pour EDF par exemple à immerger au travers de casques VR dédiés, un opérateur dans un jumeau numérique d'installation d'un très grand réalisme. Cela couvre une grande importance en terme de formation d'opérateur afin de reconnaître les environnements avant une intervention pour lequel le temps disponible d'intervention peut être très contraint.
La mise en place de cette technologie nécessite en amont de numériser les alentours à l'aide de dispositifs lasers qui permettent d'obtenir des nuages de millions de points capturés en de multiples emplacements. Il faut ensuite pouvoir simplifier ces nuages de points afin de pouvoir les associer à des éléments techniques identifiés et référencés dans les plans d’installation. Ici, l'intervention des techniques d'intelligence artificielle sont d'un grand secours pour accélérer ces étapes de numérisation qui sont très chronophages pour des opérateurs humains non assistés. Nous avons vu sur ces sujets des démonstrations bluffantes.
EDF nous a montré des projets passionnants en insistant en fin de journée sur le fait que la société offrait chaque année des propositions de stages et de thèses. 
 
"EDF est une société très importante pour nous tous que nous devrions tous aimer et défendre. J’appelle de mes vœux au renforcement des collaborations avec toutes les spécialités de l'ESIR." Bernard Uguen
L'ESIR en visite chez EDF
L'ESIR en visite chez EDF
 
ESIR chez EDF